indie

Autant vous prévenir, les membres de The Big Moon en n’ont rien à faire des conventions. Le seul mot d’ordre de Juliette, Fern, Soph ​et Celia est celui de ne jamais se prendre au sérieux. L’absurde est d’ailleurs au centre de l’expression artistique de ce jeune groupe qui s’amuse à danser de manière désarticulée, à se laisse éclabousser par des litres de​ peinture dans ses clips ou encore à s’adonner à des chants de N​oël en live.

Révélation l’année dernière avec un premier album surprenant par sa douceur et son efficacité, le quatuor français ne compte pas en rester là. Héritiers folk, le groupe présentent une épopée mélodique aux compositions aériennes. Après un passage au Pitchfork Festival Paris, le succès s’exporte à nouveau, dépassant les frontières et offre au groupe ses premières tournées.